Eviter l'angoisse de la rentrée scolaire?

Votre enfant est anxieux face à la rentrée scolaire, cela signifie sûrement que vous l'êtes aussi. Commencez par vous détendre qu’il sente que vous êtes en plein contrôle de la situation afin de lui transmettre cet apaisement. Ensuite, il se sentira rassuré s’il commence l’école bien préparé, si vous vous prenez à l’avance et que vous l’impliquez dans cette préparation, le stress n’en sera que diminué!



Soyez à l'écoute

Si votre enfant vous parle d'une situation qui l'angoisse par rapport à la rentrée, incitez-le à réfléchir aux solutions possibles. La communication est primordiale pour diminuer l'appréhension.


Appropriez-vous les lieux

Pour un enfant qui fréquente un nouvel établissement, familiarisez-vous avec les lieux et les trajets.


La veille de la rentrée

Avec votre enfant choisissez et sortez les vêtements qu'il mettra le jour de la rentrée. Discutez avec lui du déroulé de la journée et couchez-le tôt.


Soyez prêts

Levez-vous plus tôt afin que la préparation du matin se réalise dans une ambiance détendue.


Prenez le temps

Prévoyez quelques jours de congés pour accompagner votre enfant le jour de la rentrée ou la semaine de la rentrée.


Ayez une petite attention

Pensez à un petit objet qui pourrait aider votre enfant à se sentir en confiance. Une photo dans le cartable, une petite figurine, éviter le doudou, la peluche ou la tétine.


Il est primordial que vous parents vous vous contrôliez face à une situation anxiogène, gérer votre anxiété permet de montrer l'exemple à votre enfant.

Il fait une crise et refuse d'aller à l'école, confiez-le calmement à l'enseignant tout en l'encourageant et laissez-le face à ses craintes.


MARMAILLES.fr vous souhaite une Bonne rentrée à tous!

Article à l'affiche
Articles Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SERVICE CLIENT

PRESSE

© 2019 par Marmailles.fr. Tous droits réservés. Toutes les marques présentées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.